SEIGNEUR, ENSEIGNE NOUS A PRIER

28 jan

apprends_nous_a_prier

La nouvelle thématique que nous allons aborder s’intitule « Seigneur, enseigne-nous à prier ».
Dans Luc 11/1, nous découvrons un soupir dans le cœur des disciples du Seigneur « Seigneur, enseigne-nous à prier, comme Jean l’a enseigné à ses disciples. »
Il a toujours été le rôle des leaders spirituels d’enseigner la prière. Le prophète Jean-Baptiste avait enseigné ses disciples à prier et là, les disciples de Jésus viennent à Lui avec le désir de savoir COMMENT PRIER. Comme leader spirituel, Jésus leur a enseigné la prière.

Plus de deux mille ans plus tard, le même soupir intérieur est présent dans mon cœur ainsi que dans le cœur de nombreux chrétiens. Beaucoup abordent la prière avec plusieurs interrogations :

  • Comment prier ?
  • Quand prier ?
  • Quoi prier ?
  • Pourquoi la prière est-elle si nécessaire ?

Au travers de cette thématique, nous allons puiser dans les enseignements de Jésus afin de répondre à ces questions. Jésus est désireux, encore aujourd’hui de nous enseigner la prière.
En première pensée, il est important de voir que Jésus a enseigné les disciples par Sa vie de prière.
Ce qui est fascinant, dans Luc 11/1, c’est que les disciples ont demandé à Jésus de les enseigner sur ce sujet important juste après qu’Il eut terminé de prier. Les disciples avaient été captivés par les prières de Jésus. Ils avaient vu quels effets ses prières amenaient : la puissance et l’autorité de Jésus, le discernement et la sagesse de Jésus. Ils voyaient leur Maître ressortir de ces instants avec quelque chose du ciel et ils désiraient en connaitre davantage.

Avant même d’avoir ouvert la bouche, au travers de Sa vie de prière et de Son attitude, Jésus donnait déjà à Ses disciples un enseignement primordial sur la prière.
En effet dans Luc 11/1 nous lisons

Jésus priait un jour en un certain lieu. Lorsqu’il eut achevé, un de ses disciples lui dit : Seigneur, enseigne-nous à prier, comme Jean l’a enseigné à ses disciples.


« Jésus priait un jour en un certain lieu ». Cette expression toute simple nous enseigne plusieurs éléments importants.
Jésus avait déterminé un temps et un lieu de prière. La vie de prière de Jésus était organisée, planifiée.

La raison majeure pour laquelle beaucoup de chrétiens prennent de bonnes résolutions concernant la prière, prient quelques jours, puis ne trouvent plus le temps, se découragent et finissent par ne plus prier, c’est parce qu’ils n’ont pas planifié la prière.

ATTENTION DE NE PAS CROIRE QUE LA PRIERE EST SPONTANEE. Souvent, il nous arrive de penser que si nous étions « vraiment » spirituels, nous voudrions prier à toute heure et que rien ne nous arrêterait. Ainsi, nous ne cessons de nous culpabiliser devant notre échec. La réalité est que la prière est un combat. Tant que nous serons sur cette terre, tout chrétien devra faire face à un combat : notre vieille nature pécheresse cherchera à combattre et décourager les bonnes dispositions du Saint-Esprit en nous. Dans Galates 5/17, Paul le dira de cette façon
« Votre ancienne nature avec ses désirs égoïstes se rebiffe contre l’Esprit, les aspirations de votre être i régénéré se dressent sans cesse contre l’être spirituel ; mais l’Esprit, de son côté, s’oppose à la volonté naturelle de l’homme. Ces deux forces antagonistes sont constamment en conflit, chacune d’elles luttant pour subjuguer votre volonté. Elles influencent sans cesse vos désirs. C’est pour cela que vous n’arrivez pas à mettre vos résolutions à exécution et que vous n’êtes pas libres de faire ce que vous aimeriez. » (version Parole Vivante).

Il est important de rappeler que c’est par le Saint-Esprit, par Ses bonnes dispositions et Sa force en nous que nous pourrons triompher de tout désir contraire et que nous pourrons prier.
Tous les hommes de prière ont livré ce combat et c’est le simple fait de déterminer un temps et un lieu de prière en comptant sur les forces du Saint-Esprit pour leur permettre de tenir leur engagement qui a fait d’eux ce qu’ils sont devenus. Il est dit de Daniel « trois fois le jour il se mettait à genoux, il priait, et il louait son Dieu, comme il le faisait auparavant » (Daniel 6/10). Le psalmiste dira « Sept fois le jour je te célèbre, A cause des lois de ta justice » (Psaume 119/63). Jésus Lui-même va enseigner l’importance d’un lieu secret en disant « Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra » (Matthieu 6/6).

Dès aujourd’hui, déterminons un lieu, un temps de prière, planifions-les pour chaque journée de nos semaines et dépendons des dispositions et des forces du Saint-Esprit pour prier. Même si nous ne ressentirons peut-être rien d’extraordinaire sur l’instant, Dieu ne manquera pas de nous rendre un flot de bénédictions de toutes sortes suite à ces précieux moments passés en Sa présence.

Je vous recommande en lien avec cette thématique le défi 10/30 (priez 30 minutes par jour pendant 10 jours) que vous trouverez sur le site web de l’Eglise Nouvelle Vie en cliquant sur le lien suivant
http://nouvellevie.com/le-defi-1030-le-notre-pere/
Dans ce défi, le pasteur Claude Houde propose 10 courtes vidéos afin de nous enseigner de manière PRATIQUE la prière.