L’Éternel qui te guérit

1 oct

Dieu n’abandonne jamais. Quelle que soit la situation, à moins que ce soit contraire à Sa volonté, Dieu cherche toujours un moyen pour guérir et réparer.

jesus_releve

Un des passages bibliques les plus magnifiques est une description du Seigneur Jésus que nous trouvons dans le livre d’Esaïe. Esaïe 42/1-4 « 1 Voici mon serviteur, que je soutiendrai, Mon élu, en qui mon âme prend plaisir. J’ai mis mon esprit sur lui ; Il annoncera la justice aux nations. 2 Il ne criera point, il n’élèvera point la voix, Et ne la fera point entendre dans les rues. 3 Il ne brisera point le roseau cassé, Et il n’éteindra point la mèche qui brûle encore ; Il annoncera la justice selon la vérité. 4 Il ne se découragera point et ne se relâchera point, Jusqu’à ce qu’il ait établi la justice sur la terre, Et que les îles espèrent en sa loi ». Dans ce texte, nous voyons à quel point le désir de Dieu est de guérir, rétablir. Le roseau est cassé, il ne sera bientôt plus rien, la flamme faiblit, elle est prêt de s’éteindre mais Dieu ne brise pas le roseau et n’éteint pas la mèche. Il cherche à réparer le roseau et raviver la flamme.

Dans notre société actuelle de consommation, tout est créé pour avoir une fin. Le but n’est pas que nous cherchions à réparer mais à remplacer en consommant à nouveau. Dieu ne raisonne pas ainsi avec nous. Nous pouvons dans bien des domaines ressembler à ce roseau cassé ou à cette flamme qui faiblit. Dieu veut réparer ce qui est cassé dans nos vies et près d’être complètement détruit. Dieu veut raviver les flammes qui sont près de s’éteindre.

La dimension de la guérison de Dieu est multiple. Le mot hébreux rapha utilisé pour « Je suis l’Eternel, qui te guérit » est riche de sens. Il comporte les significations suivantes « guérir, rétablir, assainir, devenir sain, pardonner, réparer, panser, médecin ». Il est utilisé 62 fois dans l’Ancien Testament pour tout type de guérison.

Guérison physique Psaume 103/1-3 « 1 De David. Mon âme, bénis l’Eternel ! Que tout ce qui est en moi bénisse son saint nom ! 2 Mon âme, bénis l’Eternel, Et n’oublie aucun de ses bienfaits ! 3 C’est lui qui pardonne toutes tes iniquités, Qui guérit (rapha) toutes tes maladies ».
Guérison des blessures du cœur Psaumes 147/2-3  » 2 L’Eternel rebâtit Jérusalem, Il rassemble les exilés d’Israël ; 3 Il guérit (rapha) ceux qui ont le cœur brisé, Et il panse leurs blessures ».
Guérison de l’âme tourmentée Psaumes 41/5 « Je dis : Eternel, aie pitié de moi ! Guéris (rapha) mon âme ! car j’ai péché contre toi ».

C’est un mot qui parle de guérison mais aussi de rétablissement, de réparation et qui était utilisé pour parler d’un élément qui passait d’un état malade à un état sain.

Quand on parle de « l’Eternel qui guérit », il faut avoir à l’esprit cet ensemble d’actions car la guérison que Dieu veut nous accorder est multiple et infiniment au delà de tout ce que nous pouvons penser.

Dieu désire nous restaurer et nous rebâtir à tous les niveaux : physiquement, moralement, intérieurement, psychiquement, spirituellement. Il désire pardonner nos péchés, détacher nos âmes du péché et des habitudes, peurs, angoisses et de ce qui nous tourmente, guérir nos cœurs brisés. Souvent dans les versets qui parlent de la guérison de Dieu, il est parlé d’une restauration totale suite au pardon des péchés. Parfois, les situations dans lesquelles nous nous trouvons à cause du péché sont la cause de grandes souffrances. Le rétablissement de Dieu dépasse le pardon qui est déjà très important et va jusque dans le rétablissement total de la personne face aux souffrances de son péché. La guérison de Dieu s’étend jusque dans la restauration de relations entre des personnes et dans la résolution de situations au travail, à l’école ou dans l’Eglise.

Dans le texte d’Esaïe, le fait que Dieu ne brise pas le roseau cassé et n’éteigne pas la flamme qui faiblit est déjà beau mais ce qui est encore plus grandiose c’est que le texte précise « Il ne se découragera point et ne se relâchera point, Jusqu’à ce qu’il ait établi la justice sur la terre ». Autrement dit, parfois les situations que nous vivons ne sont pas justes. Des circonstances injustes sont parfois la cause de vies brisées. On y était pour rien, on ne le méritait pas, nous avons été victimes de circonstances douloureuses qui nous ont brisés. Dans ces cas là, non seulement Jésus ne veut pas briser ce qui est cassé mais veut le restaurer. En plus, Il ne se découragera pas et n’arrêtera pas jusqu’à ce que la justice soit rétablie.

Une prière pour aujourd’hui : « Merci Seigneur car tu es le Dieu qui guérit. Tu n’abandonnes pas les situations brisées dans ma vie. Ta passion est de me restaurer à tous les niveaux. Je ne veux pas abandonner non plus et je t’apporte mon besoin afin de trouver la guérison. Merci d’avance car Tu vas agir jusqu’à une complète restauration ».