Les choses anciennes sont passées…

25 sept

underwater_ruins_

2 Corinthiens 5:17 :

Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

Ce verset est un des plus magnifiques de la Bible. Il nous enseigne toute l’ampleur de ce que signifie « être en Christ ». Etre en Christ signifie simplement être intégré au corps de Christ. Nous sommes intégrés au corps de Christ au moment où nous décidons de donner notre vie au Seigneur et de naître de nouveau. Instantanément, le miracle se produit.
Ce verset, nous enseigne qu’au moment où nous donnons notre vie à Jésus, nous devenons une nouvelle créature. Tout ce qui est ancien, notre passé, nos fautes, nos péchés, notre mauvais tempérament, notre ancienne nature, tout cela devient passé et toutes choses deviennent nouvelles. Nous devenons une nouvelle personne avec Christ en nous. Dorénavant, c’est Sa nature qui est en nous avec Ses qualités et Sa vie.
Sur la croix, Jésus est mort et ressuscité pour nous délivrer de l’emprise du péché. Sur la croix, Jésus a pardonné nos fautes et a payé le prix de la condamnation du péché. Au moment où nous recevons l’œuvre de la croix pour nous-mêmes et que nous saisissons le salut, Jésus efface notre vie passée et nous devenons une nouvelle personne. C’est le plus beau des miracles. Toutes nos fautes sont effacées et nous devenons quelqu’un de nouveau. « Les choses anciennes sont passées ».

Maintenant, il peut arriver, qu’un poids de culpabilité nous assaille et que des pensées de condamnation nous oppressent en nous rappelant notre passé. Ces pensées nous disent « Tu as vu comme tu étais, tu étais vraiment mauvais, souviens-toi de telle chose que tu as faite et des répercussions. Rappelle-toi ces gens que tu as fait souffrir à cause de ton péché ».
Bien aimés du Seigneur, ces pensées viennent tout droit de l’enfer et nous devons les rejeter. Quelqu’un a dit « Quand le diable vous reproche votre passé, rappelez-lui son avenir » et nous savons que son avenir est la défaite et la mort éternelle. Un autre dira « la seule chose que nous avons à savoir sur notre passé c’est que notre passé n’a pas d’avenir ». Notre passé est passé et il n’a aucun avenir. Quel que soit ce que nous avons été dans le passé et ce que nous avons commis, Jésus nous en a pardonné. Aujourd’hui, Jésus veut bâtir quelque chose de nouveau dans le présent afin que nous entrions pleinement dans notre avenir. Jésus n’est pas un Dieu du passé, Il est le Dieu d’aujourd’hui qui travaille pour demain. Quand le diable nous accuse, comme Jésus au désert, nous devons combattre avec la Parole de Dieu et proclamer que nous sommes « une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles ».

Le diable nous attaquera aussi, certainement, en nous faisant douter de cette affirmation quand nous retomberons dans les mêmes travers qu’avant. Il dira « Tu as vu, tu n’es pas une nouvelle création, regarde encore comme tu es, tu t’énerves comme avant alors que Jésus n’est pas comme ça », ou alors « regarde, tu retombes dans les mêmes péchés qu’avant. Tu n’es pas véritablement transformé, peut-être même pas sauvé ». Toutes ces pensées sont aussi des mensonges et nous devons répliquer de la même manière et proclamer par la foi que « Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles ».
Ce n’est pas parce qu’il nous arrive de retomber momentanément dans les mêmes travers qu’auparavant que nous ne sommes pas devenus une nouvelle création et que nous ne sommes pas sauvés. L’apôtre Paul, et quel homme de Dieu, dira dans Romains 7:19 « Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas ». Pourtant l’apôtre Paul était chrétien et apôtre. Il dira même Romains 7:24 « Misérable que je suis ! Qui me délivrera du corps de cette mort ?… ». Sa réponse à de telles pensées était une proclamation de foi. Romains 7:25 « Grâces soient rendues à Dieu par Jésus–Christ notre Seigneur ! ». Il remerciait Dieu de ce qu’Il avait fait à la croix pour lui. Malgré le péché qu’il voyait encore agir en lui, il proclamait par la foi la victoire acquise par Jésus. Il proclamait qu’il était une nouvelle création. Comme il proclamait la victoire, il entrait dans la victoire.
Comme l’apôtre Paul, nous serons attaqués par le diable quand nous retomberons dans les mêmes travers qu’auparavant. Il voudra nous faire douter que nous sommes une nouvelle création et même de notre salut. Mais devant ces affirmations, nous devons proclamer par la foi que nous sommes une nouvelle création. Alors que nous allons le proclamer par la foi, nous allons réellement entrer dans la victoire et ce qui est passé va progressivement disparaitre.

Le pasteur Larry Christensen dans son ouvrage « le renouvellement de l’intelligence », nous donne cette parabole des temps modernes pour illustrer le fait que nous avons le droit et devons, devant les accusations du diable, proclamer par la foi que nous sommes une nouvelle création. Il appelle cette parabole : la parabole de l’ancien et du nouveau propriétaire.
« Supposez que vous vivez dans un immeuble où vous êtes à la merci d’un propriétaire qui vous rend la vie impossible ! Il vous demande de payer un loyer exorbitant. Quand vous ne pouvez pas payer, il vous prête de l’argent à un taux excessif pour vous endetter encore plus encore. Il fait irruption dans votre appartement à toute heure du jour et de la nuit, le dégrade, le salit puis vous réclame une somme supplémentaire, sous prétexte que vous ne l’avez pas entretenu. Quelle vie misérable que la vôtre !
Arrive quelqu’un qui vous dit : « J’ai acheté cet immeuble, Vous pouvez vivre ici autant qu’il vous plaira, et gratuitement. Je vais moi-même occuper l’appartement du gérant »
.
Quelle joie ! Vous êtes libre ! L’ancien propriétaire n’a plus aucun droit sur vous.
Mais que se passe-t-il ? A peine avez-vous eu le temps de vous réjouir de cette bonne nouvelle qu’un coup retentit à la porte. C’est lui, l’ancien propriétaire ! Dur, exigeant comme toujours. Il prétend qu’il est venu pour le loyer. Que faites-vous ? Lui cédez-vous ? Non bien sûr ! Allez-vous lui décocher un coup en plein visage ? Certainement pas, il est plus fort que vous ! Vous lui dites avec fermeté : « Il vous faut vous expliquer avec le nouveau propriétaire ! » Et cet homme méchant peut vociférer, vous menacer, chercher à vous amadouer, vous lui répétez calmement : « Expliquez vous avec le nouveau propriétaire ! ».

En réalité, il ne peut rien contre vous, et il le sait bien. Mais il espère, par ses mensonges, vous faire douter que le nouveau propriétaire a réellement pris les choses en main. C’est dans une telle situation que se trouve souvent le chrétien. A partir du moment où Christ vous a délivré de la puissance du péché et du malin, vous pouvez être sûr que l’ancien propriétaire ne va pas tarder à frapper à votre porte. Alors comment vous défendre ? Comment l’empêcher d’avoir encore l’avantage sur vous ? Envoyez-le au nouveau propriétaire, envoyez-le à Jésus ».

Quels que soient les doutes, quels que soient les reproches de notre passé, quels que soient les travers qui resurgissent de temps en temps de notre nature passée, la seule réaction à avoir est de proclamer par la foi ce magnifique verset. Notez sa référence, soulignez-le dans votre Bible.
2 Corinthiens 5:17 Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. Que ce soit votre arme dans le combat !