Le Dieu Très-Haut

10 sept

Un des noms de Dieu que nous devons connaître pour notre vie chrétienne est la révélation du « Dieu Très-Haut». La mention « Dieu Très-Haut » nous révèle à quel point Dieu est élevé, au-dessus de Tout, à part et plus grand que tout.ciel

Le contexte dans lequel Dieu va se révéler comme le Très-Haut est un contexte particulier dans la vie d’Abraham. C’est dans Genèse 14/17-20 et c’est dans un contexte de victoire.

Après qu’Abram fut revenu vainqueur de Kedorlaomer et des rois qui étaient avec lui, le roi de Sodome sortit à sa rencontre dans la vallée de Schavé, qui est la vallée du roi. Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin : il était sacrificateur du Dieu Très–Haut. Il bénit Abram, et dit : Béni soit Abram par le Dieu Très–Haut, maître du ciel et de la terre ! Béni soit le Dieu Très–Haut, qui a livré tes ennemis entre tes mains ! Et Abram lui donna la dîme de tout.

Pour la plupart des théologiens, Abraham a vécu là ce qu’ils ont appelé une « christophanie » c’est à dire une apparition du Christ avant Son incarnation.

C’est très significatif que Melchisédek (ce qui signifie « roi de justice »), roi de Salem (ce qui signifie « paix »), sacrificateur du Dieu Très-Haut, soit venu, avec du pain et du vin pour bénir Abraham de la part du Dieu Très-Haut, juste après cette victoire. Dieu était en train de se révéler à Abraham comme Celui qui était le Très-Haut pour Ses victoires. ‘El au singulier est présent environ 250 fois dans la Bible et met l’accent sur la notion de force. Dieu disait ici à Abraham comme à nous aujourd’hui « Quelle que soit la circonstance que tu rencontreras, Je serai au-dessus de ta situation, plus grand, plus fort et Je suis le Dieu et le Très-Haut pour toutes tes victoires ».

Melchisédek décrit Dieu comme le « maître du ciel et de la terre ». Cette révélation a besoin d’être saisie. Dieu est le « maître du ciel et de la terre ». Rien n’échappe au contrôle souverain de notre Dieu. Aucune circonstance difficile, aucune épreuve, aucun combat n’arrive sans que Dieu ne le sache et ne le permette. Dieu contrôle absolument toute notre vie et détient toutes les ressources célestes et terrestres en tant que « maître » pour nos victoires personnelles.

Melchisédek révèle à Abraham que c’est « le Dieu Très–Haut, qui a livré tes ennemis entre tes mains ». Melchisédek est venu avec du pain et du vin annonçant par là par quel moyen aujourd’hui nous pourrions avoir la victoire « par le corps et le sang de Christ ». Si nous pouvons vivre cette révélation du Dieu Très-Haut qui est au-dessus de nos problèmes, qui a une victoire pour nous, c’est parce que Jésus-Christ a tout vaincu pour nous sur la croix. Si nous pouvons triompher, ce n’est pas par nous-mêmes mais par Sa force. Dieu est le Très-Haut et Il détient toutes nos victoires. Nous sommes « plus que vainqueur » et sommes déjà vainqueur dans tous nos combats.

Grâce à cette révélation du Dieu Très-Haut, Abraham a fait quelque chose de très symbolique et significatif pour l’époque Genèse 14/22-23 « Je lève la main vers l’Eternel, le Dieu Très–Haut, maître du ciel et de la terre ». Lever les mains vers quelqu’un était un signe d’abandon total, un signe de confiance. Abraham déclarait par-là « Pour tous mes besoins, matériels, spirituels, mes victoires, j’aurai recours au Très-Haut. C’est Lui le maître du ciel et de la terre et c’est vers Lui que je place ma confiance. Je ne veux pas me confier en l’homme, ni dans les biens matériels ».

Actuellement, peut-être y a-t-il une défaite dans notre vie ou un échec mais, comme pour Abraham, dans tous nos combats et pour chaque aspect de nos vies, Dieu se révèle à nous comme le « Très-Haut ». Dieu est Dieu et a la solution, les ressources, les victoires dont nous avons besoin. « Tout est accompli ». Nous avons besoin devant cette révélation de répondre comme Abraham par la foi en priant « Seigneur Je te fais confiance pour toutes choses. Tu es le Très-Haut, Tu es au-dessus de tout, Tu contrôles tout, Tout t’appartient ».