La vie éternelle en Christ

24 juin

promesse_vie_eternelle

Jean 3/16

Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.


Jean 6/47

En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle.


Romains 6/23

Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur.


Jean 5/24

En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.


Jean 17/3

Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ.


1 Jean 2/25

Et la promesse qu’il nous a faite, c’est la vie éternelle.


Jean 10/27-28

Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle ; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main.


1 Jean 5/11

Et voici ce témoignage, c’est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que cette vie est dans son Fils.


1 Jean 5/13

Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu.


Tite 1/2

lesquelles reposent sur l’espérance de la vie éternelle, promise dès les plus anciens temps par le Dieu qui ne ment point


Psaumes 49/16

Mais Dieu sauvera mon âme du séjour des morts, Car il me prendra sous sa protection.


Romains 8/11

Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d’entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous.


Jean 11/25

Jésus lui dit : Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort


2 Corinthiens 4/14

sachant que celui qui a ressuscité le Seigneur Jésus nous ressuscitera aussi avec Jésus, et nous fera paraître avec vous en sa présence.


Hébreux 9/15 (Parole Vivante)

Il a été, de ce fait, le médiateur d’une alliance entièrement nouvelle, il a introduit un nouveau testament. Par sa mort, il a délivré les hommes de leurs péchés, il a aussi effacé les fautes commises sous la première alliance. Par elle, ceux que Dieu a appelés peuvent entrer en possession de l’héritage éternel qu’il leur avait promis.


Tite 3/7

afin que, justifiés par sa grâce, nous devenions, en espérance, héritiers de la vie éternelle.

Dieu a voulu qu’il y ait autant de versets sur la vie éternelle dans Sa Parole pour que nous possédions l’ASSURANCE DU SALUT.
Un des premiers doutes qui survient dans nos pensées lors de notre commencement dans la vie éternelle est « suis-je vraiment sauvé ? »
Dieu nous a donné ces versets dans la Bible pour que nous puissions nous les approprier et les déclarer en les opposant à nos pensées.

Dans Ephésiens 6/11, l’apôtre Paul nous enseigne au sujet du combat spirituel et des attaques du diable voulant nous déstabiliser. Il dira « Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. » Le diable ne manque pas de ruses pour essayer de détruire et nous voler les bénédictions, le plan et la grâce de Dieu pour nous.

Une des ruses de l’ennemi de nos âmes vise à insuffler le doute au niveau de notre salut. Il veut nous faire croire que ce que nous pensons est pure folie. Au moindre écart de notre part (et cela arrive), il essaie de nous faire penser que Dieu ne peut pas nous aimer et que nous ne sommes pas vraiment sauvés car dans ce cas, nous ne serions certainement pas tombés. A la moindre occasion, il essaie de nous faire douter de la réalité de Dieu et du pardon… Toutes ces pensées viennent tout droit des flammes de l’enfer.

L’apôtre Paul nous appelle à revêtir l’armure et lorsqu’il détaille l’armure il va dire « prenez aussi le casque du salut, et l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu. »(Ephésiens 6/17)
Face à toutes ces pensées, Dieu nous appelle à revêtir le casque du salut. Le casque servait à protéger les soldats des flèches qu’ils ne voyaient pas arriver. Le casque protège la tête, le siège des pensées. Notons que le casque du salut et l’épée de l’Esprit qui est la Parole de Dieu vont ensemble. Lorsque les pensées de doute surviennent concernant notre pardon, la vie éternelle, revêtons le casque du salut et opposons l’épée de l’Esprit en citant ces versets.

La Parole de Dieu est claire. Celui qui croit en Christ, qui écoute Sa Parole, qui Le suit et désire vivre pour Lui en le plaçant à la première place dans tous les aspects de sa vie est sauvé.
Les seuls cas où une personne peut perdre son salut est si une personne abandonne délibérément et définitivement la foi pour se détourner de Dieu, de Sa Parole et renie tout ce qu’ elle avait cru.

Colossiens 1/20-23 « il a voulu par lui réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix.Et vous, qui étiez autrefois étrangers et ennemis par vos pensées et par vos mauvaises œuvres, il vous a maintenant réconciliés par sa mort dans le corps de sa chair, pour vous faire paraître devant lui saints, irrépréhensibles et sans reproche, si du moins vous demeurez fondés et inébranlables dans la foi, sans vous détourner de l’espérance de l’Évangile que vous avez entendu, qui a été prêché à toute créature sous le ciel, et dont moi Paul, j’ai été fait ministre. »

Lorsque Jean évoque la promesse de la vie éternelle, le contexte avant et après nous indique « Que ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous. Si ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous, vous demeurerez aussi dans le Fils et dans le Père. Et la promesse qu’il nous a faite, c’est la vie éternelle. (…)Et maintenant, petits enfants, demeurez en lui, afin que, lorsqu’il paraîtra, nous ayons de l’assurance, et qu’à son avènement nous ne soyons pas confus et éloignés de lui. » (1 Jean 2/24-25,28)

Il n’est donc pas question de perdre son salut lors d’un écart momentané. La semaine prochaine nous étudierons en détail la promesse du pardon que nous trouvons en Dieu même après la conversion et la nouvelle naissance.

J’aimerais aussi vous rassurer et vous affirmer que si vous avez des doutes en ce qui concerne la profondeur de votre engagement envers Christ « c’est bon signe ». Celui qui ne veut pas vivre pour Dieu, n’a que faire de savoir si Dieu est à la première ou dernière place dans sa vie. Celui qui a des craintes concernant s’il est dans le vrai ou pas, sauvé ou pas, montre qu’il s’y intéresse.

Si vous croyez que Christ est mort sur la croix pour pardonner vos péchés et si vous croyez que le sang de Jésus vous purifie et vous ouvre le ciel pour l’éternité, vous êtes sauvés. En continuant à suivre Dieu, en désirant plus que tout écouter Sa Parole, Le suivre, nous pouvons avoir l’assurance du salut. Malheureusement, soyons conscients qu’il nous arrivera de trébucher de façon passagère. Nous ne serons parfaits que là-haut.

Toutefois notre assurance est que Jean 10/27-28 « Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle ; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main. »